img18@2x
N°6 Fantômes de Vimy - Le jeu
ideacom
Ideacom Équipe éditoriale . . . Toutes ces publications 0

Ressentir la guerre

S’enliser dans la boue d’un champ de bataille. Entendre le sifflement des balles, le cri des hommes, le râle des blessés. Se terrer dans la tranchée, vivre l’oppression des tunnels, l’attente avant le combat. Ressentir l’écho des bombes, le souffle des explosions, le sifflement des balles, le tonnerre de l’artillerie… S’imaginer un matin à Vimy.

Les fantômes de Vimy est une expérience virtuelle, pour console, qui permet d’éprouver le ressenti des soldats dans différents contextes de guerre grâce à une reconstitution 3D hautement sonorisée et interactive du champ de bataille : les tranchées, les tunnels, le no man’s land, le matériel, l’artillerie, la pluie, la neige, le vent, les hommes et l’ambiance des combats. Le scénario est basé sur la bataille de la Crète de Vimy qui s’est déroulée entre le 9 et 12 avril 1917.

La modélisation 3D des éléments et l’ambiance sont recréés à partir d’images de références et d’archives. La mise en scène permet à l’usager de guider son avatar au milieu des combats, sur les pas du soldat, de l’infirmier, du démineur en 1917. Devant son écran, il peut s’immerger totalement dans cette réalité d’une autre nature.

L’expérience dure environ 1 heure. La réussite d’une telle simulation réside dans la reconstitution de moments forts et chargés d’émotion. L’utilisateur ne joue pas au soldat, mais revit la réalité de ce dernier, l’impuissance sous une pluie d’acier, l’épuisement dans la course contre la montre pour arriver premier sous le tunnel ennemi ou la montée d’adrénaline alors que l’ordre d’attaquer tombe. Comme il est exclu de verser dans le jeu de guerre, le participant sera sans armes ou n’aura pas à s’en servir, et devra trouver des solutions de survie (physiques ou psychologiques) pour tenir et / ou gagner un lieu sûr (le jeu sera conçu à la Action-Adventure et en Role Playing Game (RPG) et non en Shooter).

L’expérience, sorte de drame psychologique, est vécue soit à la première ou à la troisième personne « caméra épaule ». L’utilisateur se retrouve dans les tranchées pleines de boue, de sang, infectées de rats, dans la moiteur et la quasi obscurité des tunnels que l’on doit toujours prolongés, sous les bruits assourdissants et incessants des explosions. Le téméraire brancardier doit, entre deux accalmies, courir à découvert pour tenter d’évacuer les blessés tombés dans le no man’s land au vue des snippers alors que les communications avec l’extérieur sont compromises par le feu roulant des tirs.

L’emphase sera mise sur les sons, la musique, la narration, l’éclairage, les effets spéciaux … tout ce qui souligne l’intensité du moment et nous aide à reconstituer l’expérience des soldats de Vimy. Par le son, l’image, et/ou par les mécaniques de jeu, différentes émotions seront proposées : l’étouffement, l’urgence, l’oppression, l’angoisse, l’endurance, le désespoir, la résistance, l’épuisement, l’impuissance…

Les toutes dernières technologies sont utilisées pour la conception d’une telle expérience : images HD, Son 5.1, caméra subjective, fluidité des mouvements (mocap) de l’avatar guidé, événements entièrement scénarisés.

Objectifs :

  • Vivre l’expérience combattante
  • Découvrir et ressentir l’horreur des tranchées
  • Humaniser notre rapport à l’histoire et à la guerre
  • Comprendre l’héroïsme des combattants canadiens à Vimy et des autres batailles de la 1ère Guerre
  • Découvrir la considérable participation canadienne à l’effort de guerre pendant la 1ère Guerre mondiale